Accueil Finalisation, Mixage et Mastering Compression Audio, l'arme secrète du Home Studio !
Compression Audio, l'arme secrète du Home Studio ! PDF Imprimer Envoyer

Pourquoi les compresseurs audio sont-ils si importants en mixage et pourquoi il est primordial de maitriser leur utilisation?

Les compresseurs audio permettent de contrôler la dynamique des pistes audio, mais pas seulement. Ils changent aussi le "timbre" des instruments.
Sur les percussions, ils permettent par exemple de faire ressortir les attaques, ce qui rend la piste bien plus mordante. Sur les instruments tenus comme la guitare folk ou le piano, ils permettent de maintenir une plus grande tension dans le son.
Appliqués sur le bus master, ils réagissent organiquement avec la dynamique des instruments, "resserrent" le mix, et permettent de faire respirer la musique.

C'est un instrument subtil qu'il est essentiel de bien maitriser. Autant il est plus facile de voir visuellement comment marche un équaliseur grâce à un analyseur de spectre, autant les outils graphiques disponibles pour voir l'action d'un compresseur en temps réel peuvent être déroutants pour les non initiés.

La Compression Audio, comment ça marche?

Compresser veut dire "atténuer" ou "diminuer". La fonction première d'un compresseur est de diminuer, de lisser la dynamique d'un son. Cela veut dire : au delà de tel volume, il faut atténuer le son. Cela a pour conséquence de réduire l'écart entre les sons les plus faibles et les sons les plus forts. Compression ratio

La compression pour éclaircir la diction d'un chanteur

Lorsqu'un chanteur chante le début d'une chanson, il commence peut-être doucement pour nous faire rentrer dans le morceau. On règle alors le volume de sa tranche assez fort pour bien l'entendre. Et puis vient le refrain qui est chanté de façon plus affirmé. Il faut alors baisser le volume car sinon le chanteur serait trop fort dans le mix. Le compresseur fait cela automatiquement pour nous. Comme c'est une machine très rapide, elle peut suivre la voix du chanteur pour atténuer rapidement les consonnes explosives et laisser sortir les voyelles douces. Grâce à cet effet nivelant, on a l'impression que le chanteur est plus présent, que sa diction est mieux détaillée.

La compression pour "booster" le signal

Il faut se souvenir qu'en mixage, on ne peut pas dépasser le zéro dB, sinon le son commence à saturer. Donc le pic le plus fort va déterminer le volume maximum de la piste. On se sert de la compression pour diminuer les pics les plus forts, puis on utilise le "gain de sortie" (ou make-up gain) pour remonter tout le signal à zéro dB. Ainsi, tout le son paraît être plus fort, alors qu'on n'a pas changé le volume. C'est une astuce fréquemment utilisée en mastering.

Les réglages d'un compresseur

Threshold : il s'agit du seuil au delà duquel le compression s'enclenche. En dessous de ce seuil, le compresseur n'agit pas. Au dessus de ce seuil, le compression va commencer à réduire les pics.

Ration : c'est la "force" de compression. Lorsque le son atteint le seuil (ou threshold), le niveau est atténué. La ratio détermine la force de cette diminution.

Exemple : le threshold est à -4dB et le ratio est de 4:1. Si le signal qui entre est de 0dB, il sortira à -3dB. Il sort 4 fois plus petit que ce qu'il était entré.

Temps d'attaque : c'est le temps que va mettre le compresseur à s'enclencher. On se sert du temps d'attaque pour laisser passer l'attaque des percussions pour qu'elles aient plus d'impact.

Temps de release ou temps de relâchement : c'est le temps que met le compresseur à retrouver son état initial. On s'en sert par exemple pour faire "pomper" la batterie et ainsi grossir le son.

Make-up gain ou Output gain : ajustement du volume de sortie pour rattraper la perte de signal.

Knee : permet de préciser si le compresseur agit brutalement ou progressivement.

La compression pour faire claquer les percussions

En utilisant un temps d'attaque de quelques millisecondes, cela permet de laisser passer la frappe d'une percussion. Pour une grosse caisse par exemple, régler un temps d'attaque de 18 à 30ms pour laisser passer l'impact de la batte.

Faire "pomper" la batterie

Pour donner un plus gros son à la batterie, on peut faire pomper les micros des cymbales. Pour cela, régler un temps d'attaque très court et un release rapide (vers 55ms).



Ressource :

Pour des explications détaillées et des exemples concrets, visionnez le cours sur les compresseurs: 23 vidéos pour 3h30 de techniques Home Studio incontournables.

Si vous êtes débutant, vous trouverez des explications détaillées indispensables pour bien démarrer avec les compresseurs.
Pour ceux qui sont plus expérimentés, la partie consacrée aux machines vintages vous apportera le savoir-faire nécessaire pour avoir un son professionnel en mixage.

Plus de détails...

Cours Mixage Compresseurs

Votez pour cet article

(22 votes)
blog comments powered by Disqus

 
Copyright © 2017 Monter son Home Studio. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.
 

Home Studio: Tutos et Cours en Ligne

Prénom
Email

 

Cours de Guitare Gratuit

Tutoriel Home Studio Débutant

 

Close